Cercles de Femmes

Mon parcours de vie, les difficultés rencontrées en tant que femme m'ont amené à me questionner sur le féminin, sur ce que l'on m'avait transmis, sur les croyances que j'avais faites miennes et qui continuaient de vivre en moi.

femmes en tas.png

J'ai vite compris que je m'étais construite sur des perceptions erronées et que j'avais bien des difficultés à m'en défaire, à me sentir une femme libre et vivante, libérée des peurs, des vieilles mémoires enfouies.

La découverte des cercles de femmes a été une véritable révélation pour moi.

J'ai très vite ressenti le besoin de m'unir à mes semblables, à mes sœurs, pour partager, me sentir soutenue, me libérer.

Dans les cercles, l'accueil fait au corps et au cœur est primordial. Le travail de transformation passe par le corps, la connaissance de soi.

Prochain cercle

Dimanche 26 juin de 15h à 18h/18h30 à Saint Antoine de Breuilh

Merci de vous inscrire à florenceshanti@gmail.com  ou au 06 21 85 51 37

Tarif : 30 euros le cercle

(me consulter si difficultés financières)

 

Ne ratez plus aucun cercle

Si vous souhaitez être informée des prochains évènements par mails, il suffit de vous inscrire à la newsletter

Merci pour votre inscription !
À propos des cercles
Suis je obligée de m'inscrire à l'année ?

L'inscription à l'année n'est pas obligatoire.

Dans un premier temps, il est important de venir découvrir et de voir si cela convient. Il existe divers cercles de femmes proposés par des femmes très diverses. A vous de trouver le vôtre.

J'ai cependant choisi de proposer des cercles mensuels car pour moi, le fait de s'engager dans la durée permet vraiment un travail en profondeur. Participer régulièrement, retrouver un lieu, des visages connus nourrit la sororité. Les liens de confiance s’approfondissent et le lâcher prise peut advenir.

Que fait-on dans un cercle de femmes ?

Dans les cercles que je propose, il y a des temps de recentrage (méditation par exemple), un temps de parole et d'écoute profonde où tout sujet peut-être accueilli dans la bienveillance du cercle. 

La mémoire étant avant tout cellulaire, il y a également une partie somatique avec des chants, de la danse, de la relaxation, des exercices seuls ou à plusieurs (rien de sexuel), il peut également y avoir une partie créative (dessin, collage...), des rituelsjkj symboliques, selon l'inspiration du moment.

Si je me sens mal à l'aise par rapport à un exercice, que faire ?

Le cercle de femmes est un lieu de bienveillance. C'est le lieu idéal pour s'exercer à dire "non", lorsque l'on ne sent pas un exercice. On peut simplement choisir d'observer, se reposer. Rien n'est obligé. De plus, s'offrir la possibilité de dire ses besoins, s'autoriser à être pleinement soi-même, permet à chacune également d'oser se respecter.

Il est cependant intéressant de souligner que malgré tout, aller au delà des exercices qui peuvent  sembler inconfortables peut nous permettre de dépasser un cap.

Pourquoi ne pas faire des cercles mixtes ?

Pendant longtemps, je ne m'intéressais pas aux cercles de femmes car je ne comprenais pas pourquoi exclure les hommes. Ils avaient eux aussi leurs difficultés et je pensais que l'on pouvait énormément apprendre les uns des autres et aller vers une réconciliation, ensemble.

Aujourd'hui je prends la mesure de ce que représente "être une femme" avec sa spécificité, son fonctionnement cyclique, sa complexité. Proposer des cercles mixtes, même si je pense que cela est certainement très enrichissant ne permet pas d'aborder les mêmes choses ou moins en profondeur.

D'autre part, je comprends que certaines femmes aient besoin d'exprimer des choses ou de reprendre confiance en elle sans la présence des hommes.

Dans le cercle de femmes, il s'agit de retrouver la paix en soi, le meilleur de sa partie féminine mais aussi de sa partie masculine pour pouvoir aller vers l'autre de manière apaisée.